Presse

« L’Hôtel de Nulle Part et d’Ailleurs »

Journal Ouest France – Betton – Publié le 05/08/2016

Mardi 2 août, le gymnase du complexe sportif des Omblaies a fait salle comble en accueillant un duo de la Compagnie des 3 Valoches pour le spectacle L’Hôtel de Nulle Part et d’Ailleurs. Au vu du risque météo, ce spectacle de rue s’est joué à l’abri, dans un décor simple : un comptoir d’hôtel rose, quelques accessoires, un accordéon et un couple énergique jouant avec les mots et le comique de geste. Réglé comme une chorégraphie, le spectacle est très visuel, ponctué de chants, d’onomatopées, et même d’un pétard. L’histoire fonctionne avec peu de dialogues et des blagues pour tous publics.

« Pour Betton, je porte un toast », clamait la comédienne en brandissant un grille-pain. Les gags sont ceux de dessins animés pour un spectacle très poétique et un peu fou, contant une histoire d’amour entre deux grands timides extravagants. Le spectacle créé en 2010 a valu aux comédiens d’être qualifiés « d’enfants spirituels de Jacques Tati », par L’Est Républicain.(…)

« Mais où est on ? » s’interrogeait un personnage pendant le spectacle, « ici ! » lui répondait son partenaire de scène. Et les Bettonais semblaient ravis de ne pas être ailleurs.

 

 

Journal Le Parisien – Festival D’Aurillac – Tout se joue dans la rue – … Peu à peu, après l’ouverture hier, les troupes prennent possession de la préfecture cantalienne, désormais rodée à ce grand barnum fantaisiste. A l’ombre d’une superbe bâtisse médiévale, une foule compacte se délecte d’emblée du duo loufoque de « l’Hôtel de nulle part et d’ailleurs »… Valery Lefort | 20 Août 2015

Lire tout l’article

 

Festival d’ Aurillac 2015 // La Montagne//21/08/2015

les3valoches-aurillac-montade

 

 

binicarticleantrain

treberden carantec

St cast le guildo

erquy2

ouestfrancebrocéliandearticleouestfrancenol